Biographie
Lila BORSALI est issue d’une famille Tlemcenienne de mélomanes. C’est à Tlemcen qu’elle fait ses premiers pas dans la musique. Dès l’âge de onze ans, elle est l’élève assidue de Mr Bekkai qui dirige une classe d’initiation à la musique et apprend déjà à jouer de la mandoline. Elle intègrera quelque temps après la prestigieuse association Ahbab Cheikh Larbi Bensari et fera rapidement partie de l’orchestre « sénior » dirigé par Mr Fawzi Kalfat . Elle devient aussitôt l’une des solistes du groupe, elle participe à de nombreux concerts et festivals ainsi qu’à l’enregistrement d’un CD à Radio France : Nouba Zidene où elle interprète un insiraf « ya ghazal dabyu el hima (Anthologie de la musique arabo-andalouse,Vol.4-5, Ocora Radio France). En 1995, elle quitte Tlemcen pour Paris et devient co-fondatrice de l’Association Les Airs Andalous . Sous la direction de Mr Abdelkrim Bensid , elle opte pour un instrument plus traditionnel la kouitra ; elle enrichit ses connaissances dans le domaine du patrimoine et parfait sa technique de chant. Elle a pendant les années passées à Paris l’occasion de côtoyer d’illustres maitres de la musique andalouse tel que feu Amine Mesli et Mr Yahia Ghoul . Outre plusieurs concerts, représentations et festivals elle participe à l’enregistrement du hawzi tlemcen ya hmam. En 2009 Lila Borsali est de retour en Algerie plus precisement à Alger. Elle intègre l’association « Les Beaux Arts » d’Alger sous la direction de Mr Abdelhadi Boukoura (lauréat du festival sanaa 2009). Elle participe avec cette association à diverses manifestations, et enregistre avec l’orchestre une Nouba rasd où elle interprète un insiraf. Grace à un talent réel et à la somme d’efforts déployés pour aller toujours plus loin dans l’expression de son art, Lila Borsali excelle dans l’interprétation de la nouba et du hawzi. Entourée tout à la fois de musiciens de l’école d’Alger et de Tlemcen, dans une heureuse harmonie, elle nous gratifie en 2010 d'un album Frak Lahbab dans le genre Hawzi. S’en est suivi la sortie de son deuxième album « Nouba Rasd Eddil », qui a eu de très belles critiques dans la presse nationale. Elle a de nouveau sillonné l’Algérie avec des tournées artistiques, et sa participation a été très remarquée lors de la clôture de l'année « Tlemcen capitale de la culture islamique. ». L’année 2012 a été clôturée en apothéose pour cette artiste, et cela avec une tournée au Maroc, où elle a obtenu un très grand succès lors du prestigieux festival Andaloussiate El Baydaa. A cela, elle a reçu en Algérie une distinction honorifique : elle a été classée parmi les dix personnalités qui ont le plus marqué les Algériens en 2012. Lila a fait une pause de plusieurs mois au courant de l'année 2013 suite au décès de son époux. Elle est revenue avec un double album qui lui est dédié et a donné un grand concert en sa mémoire le 11 Octobre dernier à Alger. Cet album "Nouba Ghrib" fut l'objet d'un travail de plus d'une année et le résultat de longues recherches effectuées par Lila Borsali et son équipe. Elle a pu ainsi dépoussiérer des bijoux de la musique andalouse Algérienne. Depuis, elle a enchaîné des concerts à succès dans plusieurs villes d'Algérie mais aussi à l’international et prépare déjà un quatrième album dont la sortie est prévue pour fin 2014.
Articles Accueil Ma Vie Associative Contact Biographie Livre d'Or Mes Concerts Audio Visuel Les CDsLila Borsali
Conception et Réalisation BENKRITLY Nassim Rédha
Copyright 2014